Se déplacer dans New York

Pour ceux qui décident de partir à l’aventure dans la plus grande ville des Etats-Unis, sur la côte Est de l’océan Atlantique, il vaut mieux alors anticiper son voyage. Une fois sur place, n’oubliez pas que la ville est gigantesque. Si elle ne compte que 5 arrondissements, elle a pourtant de quoi faire rougir la vingtaine d’arrondissements de notre capitale.

Manhattan, Brooklyn, le Queens, le Bronx et Staten Island sont donc les cinq « boroughs » qui composent New York City. Pour traverser les dizaines de quartiers de chaque arrondissement, il va donc falloir opter pour une ou plusieurs solutions.

La route

Je visite NYC en vélo

Même si le phénomène commence à bien s’installer à New York, les habitants ne sont pas les plus téméraires. En revanche, pour les touristes, certaines mesures sont prises. De nombreux hôtels mettent en effet à disposition de leurs clients des vélos, souvent de bonne qualité. Si vous êtes de passage pour une nuit ou deux dans l’un de ces hôtels, il serait dommage de ne pas en profiter.

Il faudra en revanche bien apprivoiser la conduite spéciale à NYC. Même si les gens sont prudents, la densité de véhicules sur les longues avenues complique parfois la situation et le déplacement des cyclistes. A éviter cependant avec de jeunes enfants.

Je visite NYC en bus

Si vous avez du temps devant vous, c’est une solution envisageable. Sachez que votre carte de transport vous permettra d’ailleurs de profiter du bus et du métro. Les déplacements restent agréables, car en extérieur, mais la place assise n’est pas toujours garantie, même si heureusement les bus sont chauffés ou climatisés selon la période de l’année.

Je visite NYC en métro

Vous devriez trouver votre bonheur parmi près de 500 stations réparties sur toute la ville. Vous serez donc au plus proche de new-yorkais, qui sont chaque jour plus de 5 millions à emprunter les bouches du métro, dès 6h30 le matin jusqu’à minuit, heure des derniers départs. Mais les déplacements sont surtout pour le trajet travail-domicile. Le « subway » est d’ailleurs pour une belle partie en ligne aérienne, ce qui laisse le loisir de découvrir des tas de choses, à condition d’être près des fenêtres.