Manger sur le pouce à New York

Les new-yorkais sont des gens pressés, mais qui pourtant ne manquent pas d’appétit.

Selon les quartiers, vous pourrez remarquer que manger sur le pouce, est la règle numéro 1, on parle d’ailleurs de « take away », prendre à emporter. Quel que soit le quartier dans lequel vous vous situez, vous trouverez inévitablement de quoi vous nourrir. Certes, la qualité ne sera pas toujours au rendez-vous, mais au moins vous pourrez gouter de tout, à toutes les sauces et à tous les prix, sans forcément vous poser à une table, parce que votre temps sur place est compté. Voici un florilège de ce qu’il vous faudrait découvrir une fois sur place…

Street food

Les burgers

Le burger reste le plat traditionnel des gens pressés, et ce quelle que soit la ville. Mais à NYC, il sera difficile de ne pas se laisser tenter. Les chaînes de fast-food se côtoient, on y rencontre donc celles connues en France, mais aussi d’autres qui ne sont implantées qu’à New York. Les recettes sont variables et les menus comprennent souvent sandwich, frites et boisson, pour un montant moyen de 8$.

Les hot-dogs

Les fameux chien-chaud de la ville sont à la hauteur de leur réputation. Une saucisse placée dans un pain brioché, un peu de sauce et le tour est joué. Très convoité aux USA, le hot-dog reste à un prix très abordable et là, réellement, on en trouve à tous les coins de rues. C’est une véritable institution, que les vendeurs ambulants ont bien compris. Le prix est plutôt correct, comptez environ 2$ pour un sandwich, mais pas sûr que vous soyez rassasié. Le hot-dog est plus souvent pris comme un encas ou un coupe-faim en attendant le repas.

Les bagels

Les bagels sont eux aussi des grands classiques quand on séjourne à NYC. Ce petit pain rond, troué en son centre, est meilleur s’il est fait de façon artisanal et c’est tout de même souvent le cas. Ce qui en fait sa particularité, ce sont les multiples recettes et préparations qu’il permet, tant dans la composition du pain (et des épices ou céréales qui le composent) que dans ce qu’on y met à l’intérieur (viande, saumon, formage, sauces, crudités…) L’une des maisons les plus réputées de la ville est chez Murray’s.

Le café à emporter

La mode arrive à grand pas en France et en Europe, mais se promener avec son café dans les rues de New York fait partie des grandes habitudes. Personne ne vous regardera bizarrement, car tout le monde le fait. Là encore, il faudra choisir entre les vendeurs ambulants, sans enseigne particulière (et donc peu chers) ou les grands réseaux comme Starbucks qui proposent des recettes plus élaborées et plus gourmandes.